Développement des hydroliennes en eau douce

Développement des hydroliennes en eau douce

Biotope Centre Bourgogne - 17 juin 2016

Le Moniteur en date du 17 juin dernier publie un article A chaque eau son hydrolienne sur l'utilisation des turbines en eau douce, à vitesse plus faible. En effet, les hydroliennes se développent de plus en plus, permettant l'émergence d'un nouveau marché.

Biotope est investi dans ces nouvelles problématiques, notamment en ayant étudié les effets d'une installation de ce type sur l'environnement à Orléans, première hydrolienne en France.

Nous avons souvent fait état des avancées du projet, en 2015 et 2016 : 

Voici un extrait de l'article du Moniteur : 

"A la lecture du terme « hydrolienne », l’imagination s’enfonce immédiatement dans les fonds marins, où d’immenses hélices entraînées par le courant génèrent l’électricité d’un village entier. En fait, ces équivalents marins des éoliennes ne représentent que la manifestation la plus impressionnante de ce principe. D’autres applications plus modestes, mais moins complexes, arrivent à maturité. Ainsi, la première ferme française d’hydroliennes fluviales devrait voir le jour dans quelques mois. « Nous travaillons avec la Compagnie nationale du Rhône à une installation d’une puissance de 2 MW sur le fleuve. La mise à l’eau est prévue pour 2017 », indique Jean-François Simon, président de l’entreprise Hydroquest, qui fournira les machines.[...]"

Logo du Moniteur - Crédits : Moniteur des travaux publics