Dysperse livre ses conclusions sur les impacts de l'engrillagement en Sologne

Dysperse livre ses conclusions sur les impacts de l'engrillagement en Sologne

Biotope Centre Bourgogne - 15 décembre 2015

Après trois années de recherches, d'échanges et d'enquêtes de terrain, le projet Dysperse a connu son épilogue à Nouan-le-Fuzelier en décembre dernier. Devant une vingtaine d'auditeurs, des propriétaires, représentants forestiers ou de collectivités, chasseurs, scientifiques, acteurs du tourisme et de la filière bois, les chercheurs de l'IRSTEA ont présenté les conclusions finales de leur étude sur l'impact de l'engrillagement sur le fonctionnement de l'écosystème forestier de Sologne. Ce projet engagé en 2012 portait aussi bien sur le volet des sciences écologiques que des sciences humaines et sociales.

Financé par la régionCentre-Val de Loire, le projet a mobilisé six partenaires scientifiques : l'Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (IRSTEA), le Centre d'études pour le développement des territoires et de l'environnement, Université d'Orléans (CEDETE), Comportement et écologie de la faune sauvage (CEFS, INRA), l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), Trans-Formation Consultants et Biotope – Bureau d'études en ingénierie environnementale et de gestion de la biodiversité.

Pour lire l'article orignal sur ce sujet :

 

Crédits : La Nouvelle République