Futur parc éolien des îles d'Yeu et Noirmoutier : fin des études

Futur parc éolien des îles d'Yeu et Noirmoutier : fin des études

Biotope Pays-de-la-Loire - 22 avril 2016

D'ici quelques mois, les études environnementales vont s'achever sur le site de Yeu-Noirmoutier. Ces données permettront de finaliser l'étude d'impact nécessaire pour obtenir les autorisations de construction du parc éolien proche des îles d'Yeu et Noirmoutier.

"Nous travaillons sur l'ensemble des études environnementales. Elles portent à la fois sur les oiseaux, les mammifères marins, les tortues et les chiroptères. Nous sommes sous-traitants pour le compte de BRL Ingénierie et nous travaillons également avec les acteurs associatifs de la région", précise Florian Lecorps du cabinet Biotope à Nantes. Son analyse comprend également "[...] un travail de synthèse bibliographique intégrant les données des différentes associations, complétées par des campagnes d'observation visuelles en mer sur trois zones différentes (une proche de l'aire d'implantation des éoliennes, une plus au large des îles d'Yeu et Noirmoutier puis une zone beaucoup plus vaste, couverte par des survols en avion)".

Les premiers éléments des études de l'avifaune font apparaître la présence d'espèces du large. Peu d'oiseaux côtiers ont été observés. Pour Florian Lecorps "Parmi les espèces d'oiseaux régulièrement observées, nous pouvons citer le guillemot de Troïl, les goélands, les mouettes tridactyles et pygmées ou encore l'océanite tempête. La zone est également connue pour être fréquentée par le dauphin commun".

Au-delà de l'évaluation de l'état initial, les études doivent anticiper l'impact de ce projet industriel sur l'environnement. L'objectif est d'éviter, réduire, voire compenser les effets négatifs du parc.

Plus d'informations sur ce sujet :

 

Crédits : Le Marin