La compensation écologique fait débat

La compensation écologique fait débat

Biotope - 3 février 2016

Le récent article des Echos " La compensation écologique fait débat" montre l'importance du débat actuel autour de la compensation. En effet, les experts de la restauration dénoncent le faible bilan du texte de 1976 alors qu'une nouvelle loi renforce les obligations des aménageurs. Les aménageurs sont vent debout contre la loi sur la biodiversité, qui renforce le principe de la compensation écologique imposant d'éviter au maximum la destruction d'espèces et d'habitats naturels ou, au pire, de compenser les ravages produits. Cela relancera-t-il pour autant cette obligation née de la loi de 1976 ?

Pour Frédéric Melki, président de la commission environnement et biodiversité de Syntec Ingénierie, «  les mesures compensatoires sont l'un des sujets environnementaux les plus mal compris. D'un côté, les aménageurs disent souvent que ça coûte trop cher et, d'un autre côté, les associations écologistes parlent de droit à détruire. » Son entreprise d'ingénierie environnementale, Biotope (Mèze, Hérault, 240 salariés, chiffre d'affaires de 15,8 millions d'euros), pilote ainsi en Afrique un projet de compensation écologique dans quatre pays (Ouganda, Guinée, Mozambique, Madagascar), avec Fondation Biotope, Forest Thumb et WCS. Objectif : «  Qu'il y ait une plus juste application du principe pollueur-payeur, auprès des compagnies minières, hydroélectriques. »

[...]

Lire l'article original sur ce lien :

Illustration d'article - Crédits : LesEchos.fr