Conservation et gestion de la nature

Tetrax tetrax - Crédtis : V. Rufray, Biotope.

Conservation et gestion de la nature

Conservation et gestion durable

Les aires protégées, comme les cœurs de parcs nationaux, les réserves naturelles nationales et régionales, le réseau Natura 2000 ou encore les espaces naturels sensibles des départements, jouent un rôle essentiel dans la conservation de la nature.

Biotope intervient dans tous les stades de réalisation des projets de conservation, de gestion durable et de valorisation de la biodiversité.

Biotope agit en opérateur dans la conception d’actions de conservation et de restauration de la biodiversité, financées par les aménageurs dans le cadre de la compensation des impacts sur les milieux naturels. En effet, dans le cadre de la réforme de l’étude d’impact issue du Grenelle de l’Environnement, l'obligation de compensation est renforcée. Biotope accompagne les aménageurs dans cette démarche.

Lézard ocellé, Tarn - Crédits : S. Albinet, Biotope.
Marais de Kwa, Guyane - Crédits : V. Rufray, Biotope.

Méthodes de travail

Biotope mobilise son équipe d’experts, écologues et paysagistes spécialisés dans la restauration des milieux naturels. Ses équipes sont expertes dans l’élaboration de plans de gestion d’aires naturelles, plan de conservation d’espèces menacées ou encore dans le dimensionnement de la compensation écologique et suivi des mesures compensatoires.

Biotope travaille en étroite collaboration avec tous les acteurs impliqués. Son objectif est de pouvoir définir des objectifs opérationnels et des mesures réalistes. La pluridisciplinarité de son équipe est une grande force qui aide à prendre en compte de façon optimale tous les enjeux d'un territoire donné.

Prestations

Ingénierie écologique : élaboration, mise en œuvre et suivi d’opérations de gestion, de conservation, de restauration d’habitats naturels et d’espèces patrimoniales ou de mise en place de mesures compensatoires, aménagement de sites, opération de maintien d’espèces autochtones et contrôle des espèces exotiques ou dossier de demande de dérogation à espèces protégées;

États de référence environnementaux : diagnostics écologiques (inventaires faune/flore/habitats naturels, cartographie), étude et modélisation des fonctionnalités écologiques (corridors écologiques, fragmentation des territoires), définition des zones de conservation biologique et des zones à haute valeur écologique ;

Plans de gestion intégrée d’aires naturelles : inventaire et analyse du patrimoine naturel et culturel ainsi que des usages socio-économiques du territoire, processus participatif avec les acteurs locaux, définition, élaboration de plan d'actions et de gestion, mise en œuvre et suivi d’actions de gestion et de conservation ;

Stratégie et politiques pour la gestion durable des ressources naturelles : diagnostic territorial, analyse du contexte légal et des capacités institutionnelles, définition et révision des instruments opérationnels de planification territoriale et élaboration de politiques publiques, traduction de mesures de gestion sous forme de politiques publiques, stratégie de valorisation durable des ressources naturelles  ;

Natura 2000 : étude d'impacts et d'incidences, évaluation environnementale, documents d'objectifs (diagnostic du territoire, définition d'objectifs de gestion puis d'un programme d'actions), animation de sites, rédaction de guides, actions de communication.

Lemur coronatus, Madagascar - Crédits : M. Souquet, Biotope.