Transformation des quais historiques de Toulouse

27/06/2018

Conforter les digues en briques des quais de Toulouse

La mise en valeur du patrimoine de la Ville rose se poursuit à grande vitesse. L’objectif final étant de décrocher le label Unesco. Ce chantier des murs-digues a commencé il y a huit mois et se terminera en juillet 2019. On peut dire que ce chantier est quelque peu hors du commun car il répond à un cahier des charges très strict. En effet, il implique des artisans et des matériaux spéciaux. Il s’agit de conforter les digues en briques Saget qui datent de la fin du XVIIIe siècle.

« C’est un projet qui comporte au total 30 km d’ouvrage dont le point d’orgue sera l’aménagement de l’île du Ramier dès 2020 », Guillaume Cantagrel, directeur du projet Grand Parc Garonne à Toulouse Métropole.

Côté chantier, les artisans s’emploient actuellement à restaurer les murs-digues brique par brique, y compris la réfection des joints.

Transformation des quais et protection de l’environnement

Pour autant, l’écologie et l’environnement de la faune sont respectés par les maîtres d’ouvrage. Matthieu Geng, Biotope Midi-Pyrénées, est chargé de veiller à ce que les martinets pâles (Apus pallidus) retrouvent les caches qu’ils occupent régulièrement sur les quais historiques. Ces cavités, qui sont en cours de réalisation, mesurent 10 cm de haut pour éviter aux pigeons d’y faire leur nid. «Nous tenions à faire l’inventaire de ce patrimoine écologique et naturel avant le début des travaux», a confié Matthieu Geng.

Le chantier a été visité le 21 juin dernier par les élus locaux pour noter l’avancement du projet mais il faudra attendre juillet 2019 pour s’y promener.

À noter que le chantier sera interrompu le 14 juillet et ouvert au public pour le traditionnel feu d’artifice sur la Garonne.

Vous trouverez l’article original sur le site de la dépêche.

 

A lire également

Toutes les actualités